JURIBLOGSPHERE

Le Blog Juridique au Service de la Communauté des Internautes

Au mois de juillet dernier, je parlais de la croissance et de la multiplication des services de réseau privé virtuel. Tous les services auxquels j’ai fait allusion étaient en phase de tests et en accès restreint, seul le VPN « ItsHidden », tout en étant en version bêta, était ouvert au grand public.

Jusqu’à aujourd’hui, ce tableau n’a guère changé si j’excepte l’offre « ItsHidden » qui, à ma connaissance, est la seule à s’être modifiée : la version bêta n’est plus, en accès gratuit des ports ont été fermés suite à des abus et des services supplémentaires ont été ouverts à destination des clients payants.

Depuis le début de cette année 2010, peut-être suite à la publication de la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet et de la loi relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet puis tout récemment à la mise en place de l’HADOPI, peut-être également par anticipation des propos présidentiels lors des vœux au monde de la culture appelant à expérimenter « sans délai les dispositifs de filtrage » sur Internet pour « dépolluer » automatiquement les réseaux et serveurs de toutes les sources de piratage pour éviter de recourir autant que possible « à des mesures pesant sur les internautes », je note des évolutions dans ce domaine des réseaux privés virtuels.

La première qui vient de s’opérer – j’espère que d’autres suivront – concerne « IPredator » qui est maintenant disponible pour tous.

IPREDATOR, le VPN de The Pirate Bay

Comme annoncé, l’accès à ce réseau privé virtuel est facturé au tarif de 5 euros par mois et pour ce prix vous vous connecterez à Internet d’une part avec une adresse IP (Internet protocol) qui n’est plus celle octroyée par votre fournisseur d’accès Internet mais celle fournie par Ipredator et d’autre part via leurs serveurs en sachant que les communications entre votre PC et Ipredator sont chiffrées en 128 bits.

Ainsi, il sera très difficile de vérifier ce que vous faites de votre connexion Internet.

Pour être le plus complet possible, je mentionnerais deux limitations concernant :

les protocoles de connexion au VPN : un seul protocole est pour l’instant supporté,

les logiciels de messagerie : du fait de l’absence de serveur SMTP pour l’envoi de courriers électroniques, si vous utilisez au quotidien ce type de logiciel, pour qu’il puisse fonctionner vous devrez vous déconnecter momentanément d’Ipredator.

Publié par Jack D Le 11 - janvier - 2010 Actualité

Souscrire ici