JURIBLOGSPHERE

Le Blog Juridique au Service de la Communauté des Internautes

H. Luiz, sur son site «H. Luiz Presents…», donne huit bonnes raisons de ne pas aller dans une faculté de droit (États-Unis). J’ai trouvé son article intéressant et j’en ai fait une traduction que je vous livre.

Bien sur, il exprime une position personnelle avec son vocabulaire. Elle ne sera pas forcément partagée par tous mais de ce que j’ai pu lire des commentaires, les lecteurs semblent assez d’accord avec lui.

A l’heure de la polémique, dans notre pays, sur des montants de droits d’inscription illégaux pratiqués par certaines universités et dénoncés par l’UNEF, les lignes qui suivent prennent un relief particulier et paraissent surréalistes…

HUIT BONNES RAISONS DE NE PAS ALLER DANS UNE FACULTÉ DE DROIT

1. UN SUICIDE FINANCIER

Une faculté de droit est chère sans raison. Si vous avez une maison – vendez-la; si vous avez des enfants – vendez-les (mais essayez de les récupérer plus tard – vous n’allez pas avoir de temps pour eux, de toute façon laissez quelqu’un d’autre les élever – mais encore une fois, vendez les. La somme d’argent venant des prêts étudiants est ridicule, aussi vendez quelque chose (ou quelques enfants) en premier et faites un emprunt pour le reste. M**de à ce que vous entendez à propos de ce que vous allez gagner après avoir réussi à l’examen du barreau en trois ou quatre ans, vous allez avoir besoin d’au moins 12 ans pour rembourser le prêt.

2. SI VOUS ÊTES UNE PERSONNE CRÉATIVE – OUBLIEZ CELA

Une faculté de droit ôtera toute créativité en vous. Une faculté de droit est conçue pour faire de vous une personne logique, rigoureuse qui peut analyser rapidement n’importe quelle situation. Il n’y a pas de place pour la créativité. L’imagination ? L’imagination, c’est pour les artistes, les chefs de cuisine, les blogueurs, les enfants, les écrivains, les entrepreneurs, les gens heureux, pas pour les juristes. (Peut-être que je devrais repenser à tout cela, hein ?).

3. LE TAUX «DE RUPTURE» AVOISINE 80%

Si vous êtes marié(e) ou avez un compagnon ou une compagne ou une relation durable – c’est fini ! (Seulement 19% des étudiants en droit conservent leurs relations durant la faculté de droit). Il n’y a pas de temps pour être «social» – Pas de temps pour la famille, pour faire l’amour, pour faire faire son rot à un petit enfant, il n’y a pas même le temps pour diner ! Mieux, vous ne rencontrerez personne de nouveau à la faculté – vos nouveaux amis et vos camarades de classe vivront à la bibliothèque et ne trouveront pas assez de temps hors de leurs livres pour même se souvenir de vous après le quatrième cours de la journée.

4. L’EXAMEN DU BARREAU EST RUDE

Cet examen dure deux ou trois jours et l’on vous pose des «QUESTIONS DE RAISONNEMENT ANALYTIQUE» ce qui est une manière sophistiquée d’exprimer des questions «on ne vous reposera jamais plus de telles questions absurdes, vides de sens du restant de votre vie». Ils vous demandent un paquet d’autres m*rdes mais la question dans votre esprit sera «Pourquoi j’ai décidé de faire cette connerie ?». Vous étudierez comme un animal pendant trois mois faisant uniquement surface hors de votre dongeon pour manger et pour sentir quelques rayons de soleil sur votre visage, tout cela pour un examen de fou. Mieux, si vous échouez (à peu près 50% de nous le font – bon, en réalité 43% globalement échoueront, mais c’est beaucoup !!) vous avez l’option de vous torturer pour les six mois à venir en repassant l’examen. A New York, ils installent véritablement des postes médicaux de triage et ont des escadrons d’ambulances (moteur tournant) prêts pour séparer les forts des faibles.

5. LES POSTES DE HAUT NIVEAU SONT DIFFICILES A OBTENIR

Travailler «au sommet» d’une société d’avocats est une des tâches les plus fortement soumise à la concurrence dans le pays tout entier – particulièrement à New York (bon sang !, est-ce que je vais avoir besoin de redéménager ?) N’oubliez pas, vous devez être dans le top 20 des facultés de droit et vous situer dans les 5% des meilleurs de ces sociétés d’avocats les plus réputées pour que l’on s’intéresse à vous.

6. DES HEURES DÉMENTIELLES

Pratiquer le droit, c’est généralement travailler 70 heures par semaine avec des juristes débutants tout droit sortis de la faculté. Préparez vous à passer toutes vos nuits au bureau, weekends et vacances y compris. Essentiellement, vous ferez tout et n’interviendrez pas dans les affaires importantes destinées aux «vrais» avocats de la société (c’est vrai, tout le travail – rien de la gloire). Le temps moyen passé avant de devenir un partenaire associé ? Approximativement 22 ans à partir de votre date de démarrage. OUPSS !!

7. LES PROFESSEURS DE DROIT SONT PRÉTENTIEUX ET ARROGANTS

Les professeurs de facultés de droit sont quelques unes des personnes les plus prétentieuses et arrogantes sur cette terre. Ils savent tout sur tout. Pendant les heures de bureau, vous vous surprendrez à penser que Dieu vous parle et puis vous réaliserez que c’est votre professeur de droit criminel engagé dans quelque diatribe sur Moise. Quel rapport avec le droit ? Aucun ! Mais pouvez vous l’empêcher de parler ?… NON. Votre note en dépend !

8. HARCÈLEMENT

Simplement parce que vous allez dans une faculté de droit, votre famille entière et vos amis (quelques voisins aussi) vous demanderont toutes sortes de conseils juridiques. Quand vous leur dites que vous ne pouvez donner aucun conseil, parce que vous n’êtes pas avocat, alors ils vous regarderont et diront : «alors le conseil devrait être gratuit !». Uhm… Quoi ???

Pensez avant de «penser» que vous voulez devenir avocat – c’est éreintant. Ne vous faites pas avoir par ces six joli(e)s avocat(e)s à la taille parfaite ou par le costume hors de prix et sur mesure sur des corps de gymnastes que vous voyez à la télévision. La réalité est : c’est un chemin difficile que de s’engager dans un processus d’ études en faculté de droit et un processus encore plus difficile pour se maintenir sur le chemin une fois que l’on a démarré.

Pensez deux fois puis pensez à nouveau.

Humour :  SWINDEL & SCHEISTER

A votre service, votre assistance juridique…

Publié par Jack D Le 24 - juillet - 2009 Actualité

Souscrire ici