JURIBLOGSPHERE

Le Blog Juridique au Service de la Communauté des Internautes

Je suis la proie du spam, mais j’imagine bien volontiers ne pas être le seul !.

Pour ceux qui ne saurait pas de quoi je parle, en voilà une définition, ma foi très réaliste et fondée sur l’observation, par le créateur de l’excellent logiciel spampal :

Le logiciel spampal

« Le spam, c’est tout le courrier (anglophone en général) que vous recevez de parfaits inconnus, de Richard, qui vous propose aimablement d’agrandir votre pénis de plus de 35cm, de Scott qui, lui, veut vous faire gagner de l’argent gratuitement en restant le cul posé sur votre chaise, tout ce que vous avez à faire, c’est de lui donner votre numéro de carte de crédit. Hélena, beaucoup plus prévenante, s’inquiète de votre santé et veut vous vendre des pilules qui vous feront vivre jusqu’à 15 ans de plus !…« .

Cette pratique quasiment exclusivement anglo-saxonne, il faut le dire, ne diminue pas, bien au contraire, c’est ainsi comme je l’écrivais dans un de mes récents posts, que j’ai été jusqu’à devoir, pour ce blog, abandonner « Nucleus » au profit de « WordPress » très nettement mieux sécurisé en la matière. Mais ce maudit spam ne touche pas que JuriBlogsphère, il touche également ma messagerie.

Dans ma lutte au quotidien contre ce fléau, je viens de trouver un allié de poids, le binôme Spampal (le logiciel dont je viens de parler) couplé avec Signal spam.

Site Signal spam Signal spam est une plate-forme nationale de signalement ouverte le 10 mai 2007 et portée par une association de la forme loi 1901.

Cette association a été créée en novembre 2005 et regroupe l’ensemble des acteurs de la lutte contre le spam qu’il s’agisse d’autorités publiques, d’organisations professionnelles ou d’entreprises privées.

En s’inscrivant et en utilisant ce service « nous contribuerons :

  • * à la diminution du phénomène du spam ;
  • * à l’action des pouvoirs publics dans leur mission de poursuite des auteurs de spams et des activités illégales liées ;
  • * à l’action des fournisseurs d’accès dans la sécurisation de leurs réseaux ;
  • * au renforcement des bonnes pratiques des expéditeurs de courrier électronique ;
  • * à l’évaluation de la menace du spam en France ;
  • * et plus globalement au renforcement de la confiance dans l’Internet. ».

Publié par Jack D Le 28 - mai - 2007 Actualité

Souscrire ici