JURIBLOGSPHERE

Le Blog Juridique au Service de la Communauté des Internautes

La Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) vient d’annoncer qu’elle avait autorisé, par deux décisions en date du 8 et du 22 novembre 2007, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM), la Société pour l’Administration du Droit de Reproduction Mécanique (SDRM) et la Société Civile des Producteurs Phonographiques (SCPP) à mettre en œuvre des traitements ayant pour objet la recherche d’infractions au droit d’auteur sur les réseaux «peer to peer».

Donc des traitements mais sans envoi de messages pédagogiques pour se conformer à l’arrêt du Conseil d’État du 23 mai 2007.

Publié par Jack D Le 18 - décembre - 2007 Actualité

Je parlais dans un de mes derniers billets de censure… Il ne m’aura pas fallu bien longtemps pour trouver un exemple concret tiré de l’actualité de ces derniers jours et concernant… la Chine !

En l’espèce, comme le révèle un journaliste du site 01net.com, à l’approche du 17ème congrès du Parti communiste qui aura lieu le 15 octobre prochain, les autorités font «le grand nettoyage».

La chasse aux «informations illégales» est ouverte à grands coups (excusez du peu !) de fermeture de centres d’hébergement de données,  d’espaces interactifs de sites Internet…

Publié par Jack D Le 15 - septembre - 2007 Actualité

Je signale à ceux qui sont intéressés par la question de la censure électronique, un excellent article dans la rubrique «Focus» du quotidien français «Le Monde» en date du 29 août.

Dans un premier temps, à l’aide de schémas très didactiques, les auteurs présentent trois grands moyens de censure sur la toile :

par filtrage de l’adresse des sites au niveau international (serveur racine) et/ou au niveau local (le fournisseur d’accès à Internet),

par suppression du site dans l’index des moteurs de recherche (à la requête d’un internaute, les «Google & Co» ne trouvent plus le site demandé),

par modification des logiciels (des versions spécifiques sont commercialisées pour certains pays) et surveillance du courrier électronique (la Chine étant en pointe dans ce domaine…).

Puis les rédacteurs font un tour d’horizon de la planète afin de dresser le bilan des actions entreprises par les états désireux de contrôler Internet et museler leurs opposants qui n’ont pas manqué de trouver dans ce nouveau média un moyen efficace de communiquer.

Dans ces domaines peu glorieux, sans surprise, je relève la Chine, la Tunisie, la Corée du Nord et Cuba, un peu moins attendu le Vietnam, l’Egypte, l’Arabie saoudite.

Publié par Jack D Le 31 - août - 2007 Actualité

Souscrire ici